Qu'est ce que vous lisez ?

  • Auteur de la discussion euphori@
  • Date de début

tatur

Vieux briscard de la route
Inscrit
26/12/10
Messages
2 586
Lourd lib.gen oué, je trouve pas mal de choses dessus !

Sinon, j'ai commencé ça :

CVT_Le-Seigneur-des-porcheries_1736.gif
 

Gotcha

Sans Permis i
Inscrit
17/11/07
Messages
10 035
C'est un gros livre. Je l'ai lu il ya quelques temps. Très bien.
 

tatur

Vieux briscard de la route
Inscrit
26/12/10
Messages
2 586
Top 1 des livres que vous n'avez jamais reussi a finir

Perso pour ma part :
La Peau de Chagrin de Balzac : J'ai trouvé ça ennuyeux, j'ai du lire 50 pages
Du coté de chez Swann de Proust : Pas plus de 30 pages
La société du spectacle de Guy Debord : 10 pages, j'ai rien compris
Karoo : J'ai lâché à un peu plus de la moitié... J'ai pas accroché au personnage
 

Kainz

Sans Permis i
Inscrit
21/12/10
Messages
6 242
Les collections Barbier-Mueller 110 ans de passion & Afrique Noire, Bijoux, Masques, Sculptures de Laure Meyer

visuel-livre-bm.jpg

18755912654.jpg


Dans le cadre de mes recherches sur l'utilisation et la signification des masques et costumes dans les traditions anciennes et modernes, j'en suis arrivé à me pencher sur le continent Africain, pour son importance en la matière et pour comprendre comment s'articule leurs utilisations d'un point vu artistique et ethnologique (même si le mot "artistique" est ici galvaudé, l'art Africain n'existe pas à proprement parler chez eux, ce sont des objets, artefacts à but rituels étranger à toute définition Occidentale).

Le premier livre est issu de la collection Barbier-Mueller, la plus importante et la plus prestigieuse sur le sujet, le second est un bouquin beaucoup plus axé étude et recherche ethnique, tous les objets, masques, statues, trônes, costumes sont expliqués, replacés dans leur contexte technique, fabrication, matériaux ainsi que leur utilité en société et leurs symboles hiérarchiques ou mystiques, chaque régions à le droit à une mise en revue des objets et leur utilisation en son sein, le tout accompagné de très bonnes photos qui permet de constater le savoir faire extraordinaire des artisans Africains.

Mes travaux comprenant une part importante de la symbolique du masque, il est intéressant de connaitre son histoire et ses déclinaisons dans les différentes cultures du monde.

Masque Nigérian en ivoire, représentation d'un homme ou d'une femme, supposé Idia mère du roi Esigié, porté à la hanche lors de cérémonie funéraire, admirez la beauté du masque, magnifique

DP231460.jpg




Tête couronnée d'un Oni, laiton-zinc ce qui frappe ici c'est la beauté, la fidélité du visage et cette maîtrise technique, rappelons qu'on est au 12 ième/13 ième siècle, l'apogée de l'art d'Ife

9a0506ff1ebc7a0c7aca2e4b4fafe990--african-culture-african-history.jpg



Masque féminin Pwo

Masque-Chokwe-Pwo_Art_Africain_img.jpg



Masque Ivoirien Senufo Kpeliyehe, 12 ième siècle

381d8feb-895f-4a65-a417-e8b3c5a0cf99_img.jpg




Syllogismes de l'amertume
, d'Emile Cioran

images


Recueil d'aphorismes qui se picore tranquillement et avec gourmandise. Cioran nous parle d'amour, du suicide, de la mort, de liberté, de religion, des hommes, du monde moderne, avec sa verve cynique et son humour grinçant comme j'aime, le ton est peut être amer, Cioran n'est pas connu pour respirer la joie de vivre mais ses courtes phrases sont percutantes, justes. Comme quoi les pessimistes, et sans doute en l'état les dépressifs, ont en eux une lucidité bien à part.

A consommer sans modération! Un très bon punch-lineur, la preuve

Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs.

Avec un peu plus de chaleur dans le nihilisme, il me serait possible - en niant tout - de secouer mes doutes et d'en triompher. Mais je n'ai que le goût de la négation, je n'en ai pas la grâce

Méfiez-vous de ceux qui tournent le dos à l'amour, à l'ambition, à la société. Ils se vengent d'y avoir renoncé.

Ne se suicident que les optimistes qui ne peuvent plus l'être. Les autres, n'ayant aucune raison de vivre, pourquoi en auraient-ils de mourir ?

Depuis deux mille ans, Jésus se venge sur nous de n'être pas mort sur un canapé.


Essai d'exploration de l'inconscient, de Carl Gustav Jung

71VK5z4XNTL.jpg


Essai psychologique par l'un des pères fondateurs de la discipline. Contrairement à Freud, Jung est beaucoup plus "terre à terre" entendre par là qu'il part moins dans les délires lié au sexe, à la libido, voila pour quoi je le préfère à Freud, de plus avec cette essai tout est très bien expliqué, limpide, Jung sait trouver les mots pour tenir son public et se faire comprendre, il partage des idées qui touchent à la compréhension de l'inconscient et son impact sur le conscient, aux rêves et à l'identité, c'est ce dernier point qui m'intéressait, plus particulièrement le concept d'individuation, d’introversion et d’extraversion. Très bon bouquin!
 

Bittlejuice

Sans Permis i
Inscrit
23/7/12
Messages
746
Pour faire le lien avec le post d'au-dessus et Freud :
003607513.jpg


Je suis complètement perdu :eek:
 

Esther

Sans Permis i
Inscrit
16/10/17
Messages
5
Moi j'aime beaucoup la littérature du 20e siècle (Albert Cohen, Marguerite Duras, Jack Kerouac), mais dernièrement je découvre aussi de bons auteurs plus contemporains.
 

Toast

Sans Permis i
Inscrit
23/1/12
Messages
1 372
Lourd lib.gen oué, je trouve pas mal de choses dessus !

Sinon, j'ai commencé ça :

CVT_Le-Seigneur-des-porcheries_1736.gif

Tu l'as fini ? C'est très très lourd !

D'ailleurs si vous avez d'autres trucs dans le même genre...

Faudrait que je relise La Conjuration des Imbéciles qui m'avait laissé un sentiment assez proche
Et kainz t'es au top, tes posts sur cette section c'est la moitié de l'intérêt du forum pour moi en ce moment aha
 

Toast

Sans Permis i
Inscrit
23/1/12
Messages
1 372
jparlais de tout le sous-forum en fait donc ça inclue la section art
mais au final on est bien au dessus de 50% ouais, ça doit être 80/20 avec les occasionnels post sur le topic du love/douche dorée
 

Manu

Patrouilleurs
Inscrit
5/9/06
Messages
7 697
ya pas de posts dans les autres topics en même temps

:eek:hputainmdr:

le forum est dead, vive le forum ...
 

Greys

Sans Permis i
Inscrit
4/9/13
Messages
522
Petit partage de mes lectures histoire de faire revivre ce topic qui était très intéressant.

Dans l'ordre de lecture :

La Lucidité - José Saramago

I1XXuZx9oIdurbtmeuWGVjT8mMo.jpg


Dans un pays innomé qui des années auparavant avait été atteint d'un mal blanc rendant toute la population aveugle pendant quelque mois (L'Aveuglement), sévit un nouveau mal, celui du vote blanc. Sans raison particulière la majorité de la population semble s'être accordée sur le fait d'aller voter blanc et de rejeter le principe même de démocratie. On suit la lutte du gouvernement et de ses agents contre ce mal.


C'est du Saramago dans ce qu'il y a de plus classique, une critique indirecte de la société portugaise et même occidentale de manière générale, à travers un pays et des personnages qui n'ont pas de noms. A qui au final on a retiré leur personnalité pour qu'il ne reste plus que leur fonction ou alors une caractéristique particulière (Le Maire, l'inspecteur, le premier aveugle). Un style très direct et dynamique, surtout dans les dialogues qui sont séparés par une simple virgule et une majuscule.
On sent toujours l'influence du réalisme magique, bien que plus marqué dans des oeuvres comme le Radeau de Pierre ou Le Siège De Lisbonne, avec des évènements qui paraissent irrationnels dans un monde extrêmement réel et proche du notre.


Je le conseille à ceux qui cherche à découvrir Saramago et qui ont déjà acquis L'Aveuglement. Celui-ci vennant apporter une suite à ce derniers, mais sans forcément apporter trop de réponse.



Cent ans de solitude - Gabriel Garcia Marquez


5953_756179.jpeg



C'est celui sur lequel je vais passer le moins de temps. C'est bien sûr un indispensable et il a déjà été abordé ici.

C'est vrai qu'il est assez déconcertant au final de voir la famille Buendia sombrer et enchainer les mésaventures, subir au fil des générations le châtiment lié au péché originel du patriarche José Arcadio Buendia et de la matriarche Ursula. Qui verra au final disparaitre avec elle, la maison et la famille qu'elle a essayé de préserver tout au long de sa vie.



La Cité de Dieu - Paulo Lins


2224589.jpg



On se retrouve ici avec une oeuvre, qui contrairement aux deux précédentes se veut plus comme un récit historique, rapportant l'évolution de Rio de Janeiro à travers la favela da Cidade de Deus.
Des années 70 à 80, il va nous être raconté la vie de la favela à travers ses habitants, ses play-boys, ses chochottes, ses bandits. Des personnages différents mais dont les chemins se croisent en permanence au coeur de la Cité.

Paulo Lins utilise un vocabulaire assez populaire et qui mêle beaucoup de terme propre au culture afro-caribéennes. On se retrouve alors avec un vocable qui est proche de nos interlocuteurs, renforçant le côté documentaire du livre. Côté documentaire qui atteint son paroxysme dans des paragraphes "faits divers", racontant de véritables fait divers s'étant déroulé à Rio au moment des faits, rendant au final l'histoire des personnages encore plus crédible en comparaison.
Mais les forces du livres font aussi ses faiblesses. On a une avalanche de personnage dont les histoires s'écoulent d'un paragraphe à l'autre, pour parfois au final se croiser dans un paragraphe final. Ceci, mélangé au fait que les personnages ont souvent des surnoms, fait qu'on oubli la plupart pour au final ne retenir que les plus marquant. (Inho/Zé Miudo le fil rouge de l'histoire, Béné son ami et élément déclencheur de la dernière partie du roman, Beau José le némésis de Zé Miudo).


Au final, si vous avez adorez le film, je conseille bien sûr le livre qui est bien plus riche et raconte l'histoire de plus de personnage que Zé Pequenho, Zé Galinha et Busca-Pé. ce dernier ayant d'ailleurs une bien meilleure vie dans le film, que dans le livre.
Je conseille également la série A Cidade Dos Homens qui s'appuie sur l'histoire d'autres personnages du livre et qui est assez bien réalisé, elle reprend d'ailleurs des acteurs du film (bien que jouant des personnages différents).
 

Kainz

Sans Permis i
Inscrit
21/12/10
Messages
6 242
Très intéressant, je suis complétement largué en littérature contemporaine, j'en connais pour ainsi dire aucun, si vous avez des noms... :x
J'ai mis La lucidité dans mes envies, le spitch est vraiment d'actualité surtout après les élections enfin même en dehors, depuis un bail en fait...à voir merci pour le retour! Je vais déjà voir pour ces trois là.
 

tatur

Vieux briscard de la route
Inscrit
26/12/10
Messages
2 586
Terminé "Le Seigneur des Porcheries"
Ces vies cassées bordel.... Des passages à mourir de rire.

Je vais attaquer ça maintenant :

31vSDA5R7vL._SX210_.jpg
 

Kainz

Sans Permis i
Inscrit
21/12/10
Messages
6 242
Ca m'intéresse fortement d'avoir un retour sur ce bouquin, j'ai beaucoup entendu parler (en bien) de Wadji Mouawad dans le monde du théâtre
 

Kainz

Sans Permis i
Inscrit
21/12/10
Messages
6 242
Je cherche un livre sur les oiseaux, plutôt tropicaux ou n'importe du moment qu'il y est de très bonnes photos (pas de dessin) ou on voit bien les couleurs des plumes, ça doit bien exister...
 

Kassy

Sans Permis i
Inscrit
6/7/20
Messages
1
Merci, c'est intéressant pour moi. Je m'intéresse depuis longtemps à la philosophie grecque antique et j'aime le scepticisme comme l'un des points de vue. J'ai l'intention de visiter La Médiathèque de Monaco prochainement et de recevoir de nouveaux livres afin de poursuivre mes études. Je crois que la philosophie peut être étudiée à tout âge et malgré la première éducation, car la philosophie est la mère de toutes les sciences et vous trouverez beaucoup de choses intéressantes en sciences techniques.
 

Léon56

Sans Permis i
Inscrit
20/7/20
Messages
2
Hello ! moi j'aime bien lire du policier comme Harlan Coben ou limite du roman fantastique/horreur avec Stephen King.
 
Haut Bas