Page 1 sur 7 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 63

Discussion: Débouchés dans la mode après école de commerce

  1. #1
    Jeune conducteur
    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    54

    Débouchés dans la mode après école de commerce

    N'ayant pas vu de topique similaire je me lance et décide de créer le mien. Comme vous le savez (ou pas) en lisant ma présentation je souhaite faire une école de commerce, Hec dans le meilleur des cas, une autre dans le pire. Sachant que la mode est vraiment une voie qui me plait vraiment, je me pose la question de savoir quel métier pourrait déboucher après mes études.
    Sachant que j'ai pas de talent pour le dessin, je ne souhaite pas devenir un Rick Owens, mais par contre ça m'intéresserait par exemple de créer une boite avec un designer naissant.
    Sinon, je me vois à un poste dans une société de mode (luxe ou pas), mais j'ai pas d'idée précise de métier.
    Pour ceux qui s'y connaisse, ou qui on fais ce type de parcours, j'adorerais parler de votre expérience pour savoir comment ça se passe concrètement.
    Merci à tout ceux qui pourront m'aider dans mon orientation pour faire de ce monde un monde mieux habillé.

  2. #2
    Routier sympa
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages
    318

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Les profils ESC sont visibles un peu partout dans l'industrie (mode et/ou luxe).

    Plutôt coté gestion (ventes, marketing...) que communication ou création évidemment.

    Les ESC permettent d'avoir un bon sens tactique et stratégique (avec un cerveau correct, ce qui n'est pas toujours le cas, malgré l'apparente sélectivité). Il est important en revanche de garder une ouverture d'esprit créative.

    Y'a rien de pire que des ESC qui se lancent dans la mode pour la tune. Il n'y a qu'à voir l'incroyable nombre de jeunes marques lancées par des petits malins qui n'ont aucune vision de la mode ou du luxe, mais qui se sont intéressés au coté "plus cool que mes potes en banque" pour pécho.

    Les grands groupes (LVMH, Kering...) sont friands de grandes écoles, reste à les convaincre d'un projet professionnel qui tient la route.

    J'ai quelques exemples de parcours:
    - Moi: Sciences Po + MBA Luxe, j'ai monté un concept-store, tenu un blog mode & société, conseillé des marques.
    - Pote 1: Sciences Po + HEC, il a monté une marque, qui a échoué, puis s'est relancé par la suite, ça marche mieux.
    - Pote 2: EDHEC, il a bossé en finance/études stratégiques pour des grandes maisons parisiennes.

    Quant au partenariat businessboy/designer pour un lancement de marque, c'est toujours excitant bien que casse-gueule.
    Muscadin Alternatif Contemporain.

  3. #3
    Jeune conducteur
    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    54

    Re*: Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Citation Envoyé par vuquan
    Les profils ESC sont visibles un peu partout dans l'industrie (mode et/ou luxe).

    Plutôt coté gestion (ventes, marketing...) que communication ou création évidemment.

    Les ESC permettent d'avoir un bon sens tactique et stratégique (avec un cerveau correct, ce qui n'est pas toujours le cas, malgré l'apparente sélectivité). Il est important en revanche de garder une ouverture d'esprit créative.

    Y'a rien de pire que des ESC qui se lancent dans la mode pour la tune. Il n'y a qu'à voir l'incroyable nombre de jeunes marques lancées par des petits malins qui n'ont aucune vision de la mode ou du luxe, mais qui se sont intéressés au coté "plus cool que mes potes en banque" pour pécho.

    Les grands groupes (LVMH, Kering...) sont friands de grandes écoles, reste à les convaincre d'un projet professionnel qui tient la route.

    J'ai quelques exemples de parcours:
    - Moi: Sciences Po + MBA Luxe, j'ai monté un concept-store, tenu un blog mode & société, conseillé des marques.
    - Pote 1: Sciences Po + HEC, il a monté une marque, qui a échoué, puis s'est relancé par la suite, ça marche mieux.
    - Pote 2: EDHEC, il a bossé en finance/études stratégiques pour des grandes maisons parisiennes.

    Quant au partenariat businessboy/designer pour un lancement de marque, c'est toujours excitant bien que casse-gueule.

    Merci pour la réponse complète. Pour moi si je me lance c'est pas pour devenir riche, même si forcément l'argent rentre en jeu, mais surtout pour travailler dans un milieu qui me plait.

    Les trois profils que tu m'as cités sont vraiment des profils qui me plaisent, que ce soit comme toi concept-store et conseils de marques, soit la création de marque soit études pour grandes maisons.

    Comme tu l'as dit, le partenariat est super excitant, et c'est vrai que c'est plus un rêve qu'autre chose, après comme je l'ai dit si vraiment l'opportunité se présente je tente, et puis si je me casse la geule j'aurais au moins une expérience.

    Après c'est clair que je reste réaliste, et j'essaie justement de voir toutes les opportunités que je pourrais avoir.

  4. #4
    Patrouilleurs
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 434

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    L'ambiance comptes pas trop dessus non plus, enfin en grand groupe genre LVMH.

    "Milieu qui me plait": C'est le boulot, le secteur et le resultat final de ton boulot qui t'interresse nan?
    Parceque le "milieu" c'est ptet justement le problème hein.
    Moi perso j'ai fait un stage chez LVMH, vraiment pas envie d'y retourner.
    Après une petite boite dynamique, un truc que tu montes, c'est autre chose.
    Mais rever de carrière en tant que cadre com/ingé dans les grands groupe c'est bon pour les perdus, genre les meufs abruties de ce genre de formation.
    Rempli de carrièristes vraiment matrixés, de gens pas interessants mais qui se pensent classe/artiste/cool etc

    Bref, mon avis.
    Le pire etant Vuitton de ce que j'ai entendu et un peu vu.

  5. #5
    Routier sympa
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages
    318

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Citation Envoyé par eSSe
    L'ambiance comptes pas trop dessus non plus, enfin en grand groupe genre LVMH.

    "Milieu qui me plait": C'est le boulot, le secteur et le resultat final de ton boulot qui t'interresse nan?
    Parceque le "milieu" c'est ptet justement le problème hein.
    Moi perso j'ai fait un stage chez LVMH, vraiment pas envie d'y retourner.
    Après une petite boite dynamique, un truc que tu montes, c'est autre chose.
    Mais rever de carrière en tant que cadre com/ingé dans les grands groupe c'est bon pour les perdus, genre les meufs abruties de ce genre de formation.
    Rempli de carrièristes vraiment matrixés, de gens pas interessants mais qui se pensent classe/artiste/cool etc

    Bref, mon avis.
    Le pire etant Vuitton de ce que j'ai entendu et un peu vu.
    Je consolide les arguments de Esse.

    J'ai fait grande maison en stage aussi, ça m'a fait le meme effet repoussoir ahah. Trop de bureaucratie, de jeux de couloirs à deux balles entre gens franchement pas tous compétents.

    Pareil niveau formation attention: en majorité les filles/garçons que tu cotoies, aspirant à une "carrière" dans la mode/luxe sont des débiles qui veulent juste le statut, comme avoir un logo sur leur polo ne suffit pas, un logo sur le CV les rassure. Sinon ils kiffent surtout les ventes privées dédiées aux employés. Aucun apport à la marque sur le long terme.
    En revanche dans les milieux moins corporate il y a énormément de tribus sympas (mais Paris reste un panier de crabe, faut pas croire). Ainsi que des gitans qui essaient de fourguer comme des malpropres.

    Question: tu fais quoi eSSe now?
    Muscadin Alternatif Contemporain.

  6. #6
    Patrouilleurs
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 434

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Ingenieurie/Design, pour petite pme de luminaires en autriche.

    Je rajouterai deux choses:

    En tant que cadre dans un grand groupe, le probleme est aussi que tu t'eloignes pas mal du produit. Generalement c'est ca qui te plait, participer a l'elaboration de beau produits etc. C'est pour ça que t'y vas généralement. Mais ta visibilité sur celui ci sera pas vraiment satisfaisante si tu fais des etudes de market dans la boite etc.
    Même moi qu'ai eu la chance de faire de la politique retour/ boulot sur la qualité produit etc, ça allait à peine pour moi.
    Mais sinon le seul truc que tu verras c'est la collection en developpment sur des cintres dans le couloir, perso je pense que c'est pas assez haha. Puis l'atelier mm si il est dans le meme batiment, t'y auras surement pas accès (dans les grosses maisons, si la boite a assez de thunes pour foutre des portes à badges, c'est mort).
    Après ya les modèlistes et le developpement, ils sont pas forcement ininteressant, et tu peux apprendre pas mal d'eux à la pause clope.

    Deuxieme truc, c'est que au bout d'un moment t'es un peu affecté par la politique de prix. En france c'est luxe, full premium pricing. Moi ça s'adressait au 1%, produit bien reuchs, et voir que c'est la bataille pour monter les prix pour que les mecs se motivent à acheter, c'est assez chaud moralement au bout d'un moment, après en tant que gars d'esc t'es ptet plus sensibilisé. Le truc c'est que ça se combine avec un mytho generalement, soit sur l'exclusivité ou la qualité.


    Apres je donne mon point de vue uniquement, je pense que le meilleur conseil c'est de faire un stage la dedans avant de te specialiser, en mois tu verras un peu la routine et comment tu vis le truc.
    Après t'as des boîtes un peu décoincé où ça délire h24 apparement, balenciaga à ce qu'on m'a dit par ex, ce que dit vuquan en fait.

    Et un stage sans piston c'est possible. Genre lvmh faut spoter la petite boite pour laquelle ils ont des projets, le truc qui va servir d'outsider, et dans laquelle ils fouttent toute la thune et le savoir de Vuitton et consors. Je sais plus comment ce principe s'appelle.
    Là t'as moins de concurrence à l'embauche, et ils sont moins organisés donc souvent en retard, et susceptible d'être seduit par des keums originaux.

  7. #7
    Jeune conducteur
    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    54

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Merci pour les réponses, ça me permet de voir que c'est pas le monde des bisounours (même si je savais très bien que tout n'était pas rose).
    Comme tu l'as très bien compris, c'est le fait le secteur et le résultat final qui m'intéresse. Clairement, travailler dans un bureau pour LVMH pour faire une étude marketing sans jamais voir un bout de tissu c'est non.
    C'est sur que si je peux intégrer une boite montante ou une grosse boite avec une super ambiance (balenciaga comme tu l'as apparemment souligné) ça serais vraiment top.
    Après vous m'avez tous dit de faire des stages donc je vais certainement dès que j'ai la majorité (dès l'année prochaine), tenter de tâter le milieu de plus en plus jusqu'a la sortie de l'école (j'aurais donc 5ans minimum si tout va bien) pour bien me rendre compte des choses.

    En tout cas je vous remercie de prendre du temps pour me répondre ça me donne des réponses concrètes et franches et ça me sera super utiles pour la suite.

  8. #8
    Pilote chevronné
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Localisation
    92
    Messages
    908

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Je plussoie tout ce qui a été dit précédemment, et j'ajoute :

    Pour avoir fait un stage assez long dans une marque-enseigne parisienne (40 magasins en propre, ~40m€ de CA), c'est vraiment sympa de bosser dans une petite structure, t'apprends énormément. J'assistais le directeur des achats, et clairement, il a été super cool, m'a pris en mentorat, me montrait tout, m'impliquait sur plein de choses, et sachant qu'il était associé dans la maison, ça représentait beaucoup. Et je le revois encore assez fréquemment. J'étais payé au minimum, mais meilleure expérience, et ils m'ont goodisé à la fin du stage.

    Là ou mes potes dans des grands groupe ont vécu dans de longue hiérarchie, une ambiance vachement politique, un job ultra cloisonné avec des interlocuteurs limités en nombre et en diversité, et au final, ils ont un logo sexy sur le CV, mais à côté tu lis :
    - Conducted transverse projects such as continuous improvement works (writing of proceedings about diverse subjects related to the firm's production and logistics processes). Established a non-existent process about B2B items production in order to optimise and facilitate the physical and information flow.
    Et je ne doute pas que l'expérience leur ai plu de manière générale, mais ça n'a rien d'excitant, même en étant dans la supply chain...

    Après, j'ai aussi eu beaucoup de retour de potes sur des postes de créat, étant passées par des écoles de stylisme, qui me racontait l'exploitation dans les marques-enseignes parisiennes, c'était pas sexy du tout, en particulier sur la partie style où le cost model passe par un turn over important de jeunes diplômés qui ne seront jamais augmentés, jusqu'à ce qu'ils le comprennent et se barrent.

    Sinon, pour en revenir à ton cas Alezane, si tu passe par une esc, tu pourras faire tout ce que tu veux dans la mode, et la taille de la structure où tu iras sera le principal élément qui déterminera ta proximité avec le produit.
    [quote author=Devenir Sorcier link=topic=19110.msg1122543#msg1122543 date=1415315809]
    vous savez ce qu'ils disent les mecs dans les soirées techno quand ils ont plus de MD ?
    putain c'est quoi cette musique de merde
    [/quote]

  9. #9
    Jeune conducteur
    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    54

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Oui donc si j'ai bien compris, pour faire un bilan:
    Grosse marque/structure, ambiance pas top, on voit pas souvent le produit, mais on a une pseudo étiquette et un salaire plus élevé.
    Petite marque/structure, bonne ambiance, on suit le produit beaucoup plus, pas forcément d'étiquette et un salaire moyen.
    Dites-moi si j'ai bien tout assimilé.

  10. #10
    As du volant Avatar de Canard Laqué
    Date d'inscription
    février 2009
    Messages
    6 066

    Re*: Débouchés dans la mode après école de commerce

    Il y a des grandes Maison/grandes marques avec bonne ambiance aussi !

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •