Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 26

Discussion: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

  1. #1
    Pilote chevronné
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    France
    Messages
    978

    Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    [size=20pt]Vocabulaire[/size]

    Cou-de-pied
    Mesure du périmètre transversal du pied prise au niveau de l'avant du tarse.
    Tige
    Ensemble de levées de peaux assemblées par des coutures et formant la partie supérieure de la chaussure.
    Quartier
    Partie arrière de la tige qui recouvre le talon et remonte jusqu'au laçage.
    Claque
    Pièce supérieure de la tige couvrant l'avant du pied.


    [size=20pt]Les modèles de chaussures homme[/size]


    Derby
    Chaussures à lacets ou à boucle, basse ou montante, dont les quartiers sont assemblés sur la claque.


    [hr]
    Richelieu
    Chaussure basse à lacets dont la claque est fixée sur les quartiers. C'est "la" chaussure habillée.


    [hr]
    Loafer
    Chaussure basse, fermée par un plastron sur le cou-de-pied, et qui couvre le haut du plateau.


    [hr]
    Mocassin
    Reconnaissable par le "plateau" disposé sur le dessus de la chaussure qui est assemblé à la claque par la couture mocassin. Le "vrai" mocassin ne comporte pas de première de montage : la tige entoure tout le pied, y compris le dessous.


    [hr]
    Boots
    Chaussure sans lacets à tige mi-haute, fermée sur le côté par une fermeture à glissière ou des soufflets élastiques.



    [hr]

    [size=20pt]Les types de fabrications[/size]



    La tige est directement soudée à la première lors du montage avant. Les flancs et l'emboîtage peuvent être collés et/ou cloués à l'aide de semences.

    La semelle de marche est fixée par collage.

    Cette fabrication demande une bonne préparation des matériaux avant de réaliser le soudage (verrage, cardage, ponçage).

    AVANTAGES :
    - Montage adaptable à tous types de chaussures courantes ou de luxe.
    - Les colles utilisées en milieu aqueux ou solvant organique permettent une excellente liaison tige-semelle.

    [hr]




    C'est le procédé de fabrication où la semelle est obtenue par introduction dans un moule d'une matière plastique ramollie par la chaleur.

    La tige généralement de type cousu Ströbel* est montée sur une forme métallique ou plastique.

    On obtient simultanément la mise en forme de la semelle et son adhésion sur la tige.

    On réalise également par ce procédé des articles entièrement moulés :
    - semelles destinées au soudé,
    - bottes plastique,
    - sandales de plage.

    AVANTAGES :
    - Très bonne adhérence entre semelle et tige.
    - Montage rapide, avantageux pour des articles bon marché.

    [hr]




    Dans ce procédé, le caoutchouc cru est disposé dans le moule avant sa fermeture (ébauches ou granulés).
    Comme pour l'injecté, c'est la tige montée sur forme qui vient fermer le moule.
    Sous l'action de la chaleur et du soufre, le caoutchouc "vulcanise" c'est-à-dire acquiert des propriétés améliorées (mécaniques, thermiques, chimiques).

    Comme pour l'injecté, l'adhésion se développe sur tige pendant le processus.

    Les conditions contraignantes de la vulcanisation (température élevée et durée) expliquent le déclin observé de cette technique,

    AVANTAGES :
    - Très bonne adhérence entre semelle et tige,
    - Performances physico-mécaniques élevées,
    - Chaussures de travail et de sport.

    [hr]



    Ce procédé utilisé pour la fabrication de la pantoufle consiste à assembler par couture la tige sur la semelle, sur l'envers.

    Toute la construction tient par cette couture. L'ensemble est retourné ; une semelle intercalaire* est positionnée par l'intérieur.

    L'ensemble peut alors être mis sur forme pour tendre la tige.

    AVANTAGES :
    - Procédé très simple et très rapide.
    - Permet d'obtenir des chaussures très bon marché, (pantoufles, ballerines).

    [hr]




    Fabrication dans laquelle la tige est retournée vers l'extérieur au moment de la mise sur forme ; la tige est fixée sur la première par une couture tout le tour.


    On peut distinguer :
    - Le cousu sandalette à simple couture,
    - Le cousu sandalette à double couture, l'une fixant la première et la tige, l'autre fixant la semelle et éventuellement une fausse trépointe*.

    [hr]



    - Le cousu "SAN CRISPINO"
    La première ou Intercalaire est recouverte par la tige ; la (ou les) couture fixe la tige de part et d'autre de la première.

    AVANTAGES :
    - Flexibilité,
    - Montage facile,
    - La semelle débordante joue le rôle de pare-choc (important pour les chaussures d'enfant).

    [hr]


    [size=20pt]
    Mocassin
    [/size]
    Appelé également tubulaire ou Intégral.

    La confection de la tige se termine par le haut. Le plateau est cousu sur la dague gui fait office de semelle première. Le raccordement du plateau aonne lieu à un certain nombre de variantes :
    - couture main ou machine,
    - jointure,
    - bordure.

    La semelle peut être cousue de part en part ou soudée ou Injectée avec divers perfectionnements :
    - adjonction d'un patin* d'avant-pled,
    - demi-première pour l'arrière de tige,
    - contrefort placé entre talonnette et tige, et entre tige et doublure.

    N.B. Un grand nombre de chaussures comportant un plateau cousu sur le garde-boue* est appelé Injustement mocassin. En réalité, ce sont des articles de fabrication soudé.

    AVANTAGES :
    - souplesse, légèreté,
    - souvent sans bout renforcé,
    - prend la forme du pied,
    - permet une grande variété de semelages (soudé, Injecté, cousu blake).

    [hr]



    Le montage reprend le principe du soudé. Lorsgue la tige est montée (avant, flancs, emboîtage) et la semelle collée, on effectue le gravurage* de la semelle. La forme est ensuite retirée et l'on réalise une couture de l'intérieur vers l'extérieur fixant l'ensemble tige, semelle, première.

    La lèvre de gravurage est ensuite rabattue, noyant le fil dans la semelle.

    VARIANTES :
    - La gravure peut être réalisée sans lèvre ; le fil est apparent sous la semelle.
    - Le cousu transversal. Dans le cas de semelles cuvettes possédant un bord très remontant, la couture est réalisée horizontalement de manière à fixer le bord de semelle à la tige.

    AVANTAGES :
    - C'est un assemblage de grande sécurité.
    - Son utilisation peu fréguente se retrouve dans des fabrications artisanales ou de souliers d'intérieur.

    [hr]




    Du nom de l'Inventeur des machines à coudre permettant de mécaniser la réalisation des coutures tout le tour de la chaussure.

    La tige montée sur la forme et la trépointe sont fixées par une couture au mur de gravure de la première de montage. (Voir croquis)

    La trépointe est ensuite rabattue et cousue sur la semelle préalablement gravurée (coutures "petits points") ou sur une Intercalaire (la double). Dans ce dernier cas, la semelle est directement soudée.

    Le mur de la première assure la solidité de l'ensemble. Il est obtenu par gravurage de la première. Il peut également être rapporté. Il est alors collé et renforcé par une toile.

    AVANTAGES :
    - La première est en cuir et offre un grand confort. On n'utilise que des matières de qualité supérieure.
    - Montage artisanal.
    - Le remplacement de la semelle après usure est réalisable.
    - C'est la fabrication haut de gamme pour la chaussure de ville homme principalement.

    VARIANTES :

    - Adjonction de semelles Intercalaires
    - La semelle peut être soudée sur la trépointe (cousu soudé).

    TALON BARAQUETTE
    La couture de la trépointe et de la semelle sont effectuées tout le tour de la chaussure.

    TALON ANGLAIS
    Les deux coutures s'arrêtent au niveau du talon qui est cloué sur la première sans débordant*.

    [hr]




    La tige, montée sur la forme, est fixée au mur de gravure de la première par une couture horizontale (couture de "passage en première"),

    La tige est ensuite repliée vers l'extérieur et cousue à une semelle gravurée par une deuxième couture, comme pour le cousu trépointe. (couture "petits points").

    Les deux coutures sont visibles sur la chaussure terminée. Le montage peut comporter une trépointe : dans ce cas, contrairement au cousu trépointe, elle est fixée côté chair sur le côté fleur de la tige.

    Comme dans le cas du cousu trépointe, le mur de première assure la tenue de l'ensemble et peut être, soit pris dans la première, soit être rapporté. Par contre, il n'y a pas d'écart entre le mur et le bord de première de manière à réaliser un bon serrage de la tige sur la première.

    AVANTAGES :
    - Les matières utilisées sont de qualité supérieure.
    - Le montage assure une très bonne étanchéité (important pour les chaussures de chasse et de montagne).
    - Montage artisanal de grande solidité.

    [hr]



    La tige ainsi que la bande d'enrobage sont fixées par piqûre sur une première en cuir ou tissu très souple.

    On enfile alors la forme. La bande d'enrobage est rabattue sur une semelle intercalaire de nature le plus souvent matelassée. La semelle est ensuite collée.

    AVANTAGES :
    - Grand confort.
    - Fabrication facile ne nécessitant que peu d'Investissements.


    Source : Durieux Chaussure. Extrait du livre "La Chaussure, ses éléments, sa fabrication, ses modèles" édité par CTC – www.myctc.fr/la-chaussure

  2. #2
    As du volant
    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    9 608

    Re*: Les différents types de chaussures (Derby/Richelieu - Mocassin/Loafer)

    Interessant je pense (si ça n'a pas été déjà fait).

    Par contre, ce serait pas mal de définir et situer avant tout le vocabulaire que tu utilise:
    - quartiers
    - claque
    - coude-pied (c'est pas plutôt coup de pied?)
    - plateau
    - tige

    ;-)

  3. #3
    Pilote chevronné
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    France
    Messages
    978

    Re*: Les différents types de chaussures (Derby/Richelieu - Mocassin/Loafer)

    Ajoutés + édité !

  4. #4
    Routier sympa
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    197

    Re*: Les différents types de chaussures (Derby/Richelieu - Mocassin/Loafer)

    Bonne idée de topic, ça en aidera plus d'un (moi inclut) :)

  5. #5
    Roi du bitume
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    4 704

    Re*: Les différents types de chaussures (Derby/Richelieu - Mocassin/Loafer)

    Très bonne initiative Seb.De .
    avant je les détestais mais aujourd'hui je les aime tellement moins..

    Paulie Walnuts aka jo pae.

  6. #6
    Patrouilleurs
    Date d'inscription
    janvier 2009
    Localisation
    Reims
    Messages
    2 842

    Re*: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    Je me suis permis de faire un peu de ménage/mise en page et d'épingler :angel:

  7. #7
    Vieux briscard de la route
    Date d'inscription
    mai 2010
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 585

    Re*: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    Très intéressant :yeah:

  8. #8
    Routier sympa
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    439

    Re*: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    Donc pour résumer, les clark's ont un cousu sandalette et les cp/lanvin and co ont un cousu blake transversal
    Très intéressant l'article merci :beer:

  9. #9
    Roi du bitume Avatar de moafaya
    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    3 207

    Re*: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    est-ce que donc une couture apparente sur la semelle exterieure indique forcement un cousu blake ?

  10. #10
    Patrouilleurs Avatar de Traztaroot
    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    Nantes
    Messages
    3 551

    Re*: Les différents types de chaussures et leurs fabrications

    Non, ça peut tout aussi bien être du cousu Goodyear, ou du cousu norvégien.
    Règle N°1: Ne jamais écouter le vendeur!
    http://www.facebook.com/Traz.leDoc

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •