Page 4 sur 12 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 40 sur 112

Discussion: Au delà du vêtement

  1. #31
    Patrouilleurs Avatar de Siddh-rtha
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    6 304
    Confirmation, c'est une putain d'erreur!:ohputainmdr:

  2. #32
    Jeune conducteur Avatar de leejun
    Date d'inscription
    novembre 2013
    Localisation
    tokyo
    Messages
    69
    clair, bien bon comme thread. Et bien sympa cette petite review!

  3. #33
    Roi du bitume
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 772
    D'ailleurs l'idée de Dior Homme FW15 (la silhouette prise en photo par Fokken), c'est l'idée de la jeunesse qui connait parfaitement les codes du vêtements qui irait à l'Opéra avec son smoking et sa queue de pie mais en skate.

    Et du coup Dior Homme SS16, c'est le même personnage mais en journée. Il reinterprete et s'approprie les codes de la bourgeoisie (Argyle print, boutons en rhodium monogrammé sur les vestes, …).

  4. #34
    Patrouilleurs Avatar de Siddh-rtha
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    6 304
    Bon à savoir ça!

    C'est dans le thème jeunesse, codes vestimentaires (ici le monde de l'école avec ses uniformes), et skate :





    Edit : j'en rajoute une couche.

    Ce thème Opéra-tuxedo me fait penser à cette fameuse photo de Mario Sorenti que tout le monde a dû voir passer ces dernières années sur tumblr ou autre forums de mode :



    La nonchalance du ollie en Hermès et Rick Owens.
    Dernière modification par Siddh-rtha ; 05/07/2016 à 23h02.

  5. #35
    Roi du bitume
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 772
    Les codes et inspirations chez Kris Van Assche sont similaires pour la plus part de ses collections.

    En gros, y'a :
    - le militaire (genre le camo, les bombers, les couleurs -kaki, orange-)
    - le tailoring (c'est souvent une base de costume reintrepreté)
    - le streetwear (les sneakers, les baggy pant du SS16)


    Et après y'a d'autre thème plus ponctuels qui apparaissent chaque saison.
    Genre pour Dior Homme SS16, y'avait un grand thème sur les fleurs, des patches avec des roses blanches brodés (Fée de Neige) et le set design aussi qui reprend cette idée de fleur. Ou le FW14 et les broderies sur les costumes, etc… Et en fait c'est un hommage à monsieur Dior et son amour pour les fleurs.

    La bourgeoisie aussi qui comme je l'ai dit precedement était représenté pour Dior Homme SS16, mais qui était aussi présente chez KVA SS15 avec l'imprimé des chevaux ou le tissus prince de Galles.



    Par contre je savais pas du tout qu'il était chez Raf Simons dans les 90's, je pensais que son premier poste était chez Yves Saint Laurent en "menswear".

  6. #36
    Patrouilleurs Avatar de Siddh-rtha
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    6 304
    ^Haha, non, je blaguais. C'était par rapport au Bozart de Bruxelles!


    Mais je ne sais plus qui m'a dit qu'il était passé rapidement chez Raf à un moment. Maybe stage.
    (possible que j'ai des souvenirs en vrac et que ce soit pas le cas :gary: )

  7. #37
    Patrouilleurs Avatar de Siddh-rtha
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    6 304
    Tu peux faire un petit résumé des défilé DH by KVA depuis sont arrivée Floflo?
    Si ton emploi du temps le permet

  8. #38
    Patrouilleurs Avatar de Siddh-rtha
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    6 304
    J'en profite pour reposter ce que j'avais écrit sur Raf.
    Merci à hhjbhj de me l'avoir renvoyé

    Raf Simons a commencé dans la mode pour sa collec AW95-96.
    Grosso modo il a eu, depuis 20 ans, 4 périodes qui se différencient les unes des autres d'un point de vue esthétique.

    95-00. Les débuts. Minimaliste.
    Son expérimentation dans le tailoring, les uniformes, la jeunesse. Ce qui a finalement constitué sa base pour la suite. Les vêtements slims (reminder, on est au milieu des années 90), beaucoup de noir. Une inspiration venant aussi clairement du monde de la musique.
    On voit qu'il commence à dériver vers quelque chose de moins monolithique au fur et à mesure qu'il créait des collecs.



    Au tout début. AW95



    Par la suite, SS98


    00-05. La violence.
    Période trouble pour Raf.
    Pas mal d'entre-vous savent qu'il a quitté le monde de la mode à cette époque. Expliquant pourquoi la collection Spring-Summer 2001 n'existe pas.
    Et je trouve que ça s'est ressenti sur ses créations.
    Beaucoup plus aiguisées, beaucoup plus visuelles, beaucoup plus punks, beaucoup plus violentes.
    C'est cette période que beaucoup de monde préfère. Peut-être par nostalgie, ou par facilité. Peut-être aussi que ça correspond bien à l'époque dans laquelle on vit.





    Extrait de ARENA HOMME PLUS #18 Autumn Winter 2002



    ^ C'est d'ailleurs à cette époque qu'il a commencé à utiliser ses fameuses MA-1.


    05-09. Le tailoring extrême.
    Comme si ses dernières collections avaient joué le rôle d'exutoire. Il a doucement arrêté de créer des pulls à logo, délavés à l'acide etc.. et donné une + grande importance au tailoring. Une version alternative, avant-gardiste, très intéressante selon moi.
    Il disait lors d'une interview que ses clients avaient grandis avec ses créations, et que les ados de l'époque étaient maintenant des adultes. Que ses collections s'y adaptaient donc.

    On trouve beaucoup de pièces intéressantes à cette époque. Il était, encore + qu'avant, dans l'expérimentation sur les matières et les shapes.



    La pièce que tout le monde retient de cette époque : le Fire Coat de AW2008-2009. Un putain de chef-d'oeuvre.

    09-Now. Retour en enfance
    La période que j'apprécie le moins à titre perso. Ses influences punks/new wave sont maintenant visibles de manière éparses. L'utilisation de ton colorés est omniprésente.
    Une sorte de rupture s'est opérée. De ses débuts, Raf s'est grandement inspiré de son adolescence. Ici l'impression donnée est qu'il est maintenant de + en + grandement inspiré par son enfance, voir sa petite enfance.
    Son travail est toujours logique et méticuleux, et certaines pièces sont folles. Mais malgré tout, la violence des débuts manque. Peut-être est-ce l'âge? Ou le fait qu'il ait trouvé une certaine sérénité? Cette période a été celle qui l'a révélé au grand public pour en faire l'un des créateurs les plus influents et suivi côté homme avec sir Rick Owens. Ca a de quoi appaiser il faut avouer.



    Cody Young en Raf Simons SS13, photographiée par Karen Inderbitzen-Waller
    (série complète here : We Are Selecters · Raf Simons SS13)


    Voilà. Ca faisait quelques temps que je voulais écrire un truc. J'ai fait ça sur le vif. C'est court, mais je pense que c'est assez simple pour parler à tout le monde.


    Vient donc la suite : Pourquoi présenter ses 4 périodes?
    Histoire de montrer quelques pièces qui ont fait une de ses époques. (voilà pourquoi achats récents. Montrer des achats.. pas trop récents pour certains)

    Entre 2000 et 2005 il a énormément puisé d'inspi côté punk, et on trouvait beaucoup de pièces patchées avec ses groupes (ou films) préférés. De Joy Division à The Cure en passant par David Bowie, les pièces sont passées à la postérité comme représentant globalement cette époque. Très visuelles, très réussies et de + en + rares, beaucoup essaient aujourd'hui de resortir des pièces patchées, sans que ça n'ait la même saveur.
    N'est pas Raf qui veut.
    Et sortir ça en 2001, c'est bien différent de sortir ça en 2015, faut avouer. (*c'est ce qui fait la différence entre pas mal de pièces qu'on pourra trouver "similaires" d'ailleurs. L'histoire, et la substance. Pour ça qu'un pull Vivienne Westwood délavé à l'acide des 70's sera 500 fois + recherché que le quasi même pull fait par x ou y label dans les années 2010)

    Place aux pièces :






    Patched sweater acid treated d'AW2001-2002





    "Everything" sweater, d'AW2001-2002





    Raf Simons for Avant-garde sweater de SS2005



    Poltergeist sweater d'AW2005-2006 & Patched wool knit d'AW2001-2002





    Poltergeist fishtail parka d'AW2005-2006

    Fun fact. Il y a quelques mois, Raf a collaboré avec un shop Européen pour sortir une ligne limitée de pulls reprenant ce look punk/patch.
    Sur base de pulls de la ligne-bis. Avec de magnifiques patch.... imprimés et non cousus, des messages se mélangeant aux de
    signs de l'époque et des impressions du livre sorti pour les 10 ans de Raf (Redux).
    Plus beau fail collab que j'ai vu ces derniers temps. Indigestion.


  9. #39
    As du volant Avatar de Devenir Molenbeek
    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages
    5 783
    J'avais traduit des explications de comtemporary fashion association, évidemment le site n'existe plus. si il y a des erreurs hésitez pas à me mp je corrigerai :)

    TEENAGE SUMMERCAMP ( SS97)


















    Black Palms (SS98) par exemple est une collection sur un fond de New Beat belge, le défilé est organisé dans un garage de Paris. Les silhouettes restent près du corps et les vêtements se trouvent coupés au laser. Les références au mouvement punk sont nombreuses (Imprimés des Sex Pistols, les logos Anarchy et Anti Youth désigné par Franky Claeys, un graphiste Anversois).

















    franky claeys

    Pour Radioactivity (AW98-99), Raf Simons a orchestralement organisé son show au Moulin Rouge à Paris le 23 janvier 1998. La collection est inspirée de Kraftwerk (un groupe de techno avant-gardiste Allemand), Laurie Anderson, Vanessa Beecroft et les phénomènes New Wave et Punk. Le défilé est une alternance de classique et de trash. Les silhouettes sont très près du corps, très strictes, les coupes sont influencées des jeunes punks.



    Pour son 9e défilé (AW 99-00), Raf Simons a présenté sa collection au Studio Carrère à Paris le 29 janvier 1999. Un petit groupe d’adolescents a ouvert le défilé avec des drapeaux noirs imprimés des mots DISORDER INCUBATION ISOLATION, titres de chansons de Joy Division. Une des idées de la collection est de faire référence au passé : la mode va si vite de nos jours que les gens ont oublié le sens historique des vêtements qu’ils portent, surtout les costumes. Le début du défilé ressemble à une procession afin de créer une ambiance adéquate à l’aspect historique.
    La grande majorité du groupe porte des longs manteaux noirs aux fermetures asymétriques, un autre groupe porte des costumes de cérémonies.
    Les musiques utilisées pour le défilé sont :
    1 Placebo – ION
    2 Suede - INTRODUCINE THE BAND
    3 Ultravox – VIENNA
    4 The art of noise - INSTRUMENTS OF DARKNESS
    5 The art of noise – PARANOIMIA









    Summa cum laude (SS00) Cette collection est inspire par les étudiants MENSA, des jeunes surdoués et le gabber, un mouvement d’Hollande et de Belgique reconnaissable à sa musique techno aux rythmes très rapides. C’est dans cette collection qu’apparait le Pyramid Bomber, pièce iconique de Raf Simons qui sera reconduite et réinterprétée dans plusieurs défilés par la suite. Franky Claeys a designé l'invitation au défilé et le lookbook.






    La collection Confusion ( AW00-01) de Raf Simons est montrée dans un hall gigantesque de Vitry-Sur-Seine en banlieue parisienne le 27 janvier 2001.

    Pendant qu’une machine crachait de la fumée, une petite armée de garçons descendit les escaliers. Les modèles portaient différentes couches de lourds et longs manteaux aux motifs camouflage, de chemises oversized et des pantalons en cuir. Une partie de la presse salua le défilé « Le plus agressif mais aussi, en plusieurs points, le plus impressionnant show de la saison ». Sur les sweats étaient imprimés diverses illustrations comme des photos de Christiane F., l’écrivaine de Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... et de Richey Edwards, le musicien des Manic Street Preachers qui avait gravé 4REAL sur son bras.






    Richey Edward et un sweat de AW00-01


    BONUS

    i-D Magazine: The Inspiration Issue (February 2001)
    "Forever I Am A Part Of You And Me"

    Photography: Willy Vanderperre

    Styling: Olivier Rizzo









    Arena Homme Plus Spring/Summer 1999



    Sources :
    http://www.contemporaryfashion.net/
    Info - Tom Tosseyn
    franky claeys
    beg
    http://users.telenet.be/rafsimons/rs1.html
    http://willy-vanderperre.tumblr.com/
    Dernière modification par Devenir Molenbeek ; 27/07/2015 à 21h39.
    On vient vous la faire à l'envers comme si on avait le revolver de Hitler

  10. #40
    Roi du bitume
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 772
    Un fait qui est assez dingue sur l'oeuvre de Raf Simons et qui a fait beaucoup parlé de lui est sa collection SS02.



    Une collection "violente" comme l'a dit Sid precedement et surement protestataire.
    Et le defilé à eu lieu juste quelques jours avant les événement du 11 septembre 2001...

    Sinon y'a une journaliste qui écrit très bien sur Raf Simons c'est Cathy Horyn.
    Dernière modification par Floflo ; 27/07/2015 à 22h19.

Discussions similaires

  1. Vers l'infini et au dela !
    Par Charles dans le forum Le parking
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/09/2013, 18h24
  2. Vêtement a la mode
    Par tototototototo dans le forum Le bureau d'enquête
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/08/2011, 18h30
  3. cherche vêtement
    Par mou-mou dans le forum Le bureau d'enquête
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/07/2009, 00h28
  4. recherche vetement
    Par raul dans le forum Le bureau d'enquête
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/07/2009, 00h07
  5. Retouche de vêtement
    Par elliot dans le forum Le bureau d'enquête
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/03/2008, 23h29

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •